La végétalisation des façades

La végétalisation des façades

11 mars 2021 Non Par Amin

Après des années de bétonisation, la tendance actuelle est à l’environnement, que ce soit dans les centres-ville, mais aussi dans les zones commerciales ou industrielles. En effet, l’intégration de verdure offre de nombreux avantages comme la réduction de la chaleur en été, mais aussi le développement de la biodiversité même en zone urbaine.

Mais dans un contexte où les espaces verts n’étaient pas pensés lors de la construction de ces endroits, comment peut-on intégrer de la végétation dans de tels endroits ? La solution vient désormais de la végétalisation des façades, qui complétera d’autres espaces verts comme la plantation d’arbres le long des routes ou, si la place le permet, la création de petits parcs.

La végétalisation, par où commencer ?

Comme nous en discutions dans notre introduction, la végétalisation a le vent en poupe depuis quelques années. Mais par où commencer pour offrir un peu de verdure dans un quartier. Il y a la solution d’installer des bacs afin d’y insérer des plantes, ou des gros pots pouvant y accueillir des arbres et arbustes. Vous pouvez aussi réaménager les espaces qui disposent déjà de terre, mais où rien n’a été planté.

Mais depuis plusieurs années, une nouvelle tendance est apparue : la végétalisation des façades. Elle offre l’avantage de se développer de façon verticale et ainsi offrir une surface non négligeable dans des quartiers qui manquent souvent d’espace.

Cette végétalisation de façade peut se faire sur n’importe quel type de support, que ce soit un mur d’un immeuble, d’une maison, d’une séparation d’un terrain ou sur une clôture. Elle peut se faire de deux manières, soit en plantant les végétaux en pleine terre (que ce soit en sol ou dans des pots) ou de façon suspendue un peu partout sur la façade (les racines se développant dans un substrat.

Installation et entretien d’un mur végétal

Un mur végétal ne s’improvise pas. Entre l’installation de câbles inox pour les plantes grimpantes, le choix des plantes en fonction de l’orientation de la façade, mais aussi des conditions climatiques du lieu (la végétation devant résister toutes les saisons), l’appel à des professionnels du domaine reste la solution la plus conseillée. Celui-ci pourra en effet prendre en considération l’environnement direct et vous proposer la meilleure solution que ce soit d’un point de vue végétal (dans le choix des plantes du coup), mais aussi administratif (respect des règlements de certains quartiers).

Une fois en place, le mur végétal ne demande pas trop d’attention. Il faudra néanmoins gérer son entretien à minima une fois par an. Ce suivi permettra de vérifier la bonne santé des plantes (de les traiter contre des maladies si nécessaire, les tailler, regarder la nécessité de les remplacer ou de leur donner de l’engrais pour leur redonner de la force), mais aussi de sa structure en vérifiant que les cordes inox gardent leur efficacité au fil du temps et des conditions climatiques.

Longtemps mis à côté par le développement et la bétonisation, l’environnement revient petit à petit sur le devant de la scène et force à pousser les murs pour reverdir notre environnement. La végétalisation des façades est une bonne solution pour y arriver, si bien sûr, elle est bien mise en place et qu’elle est complétée par d’autres engagements.